28 juillet 2006

Moi

    Je sais aujourd'hui qui je suis, un être humain, déchiré entre plusieurs amours, plusieurs sentiments, ce qui fait la complexité de la vie pour certains.
Si ma vie était plus simple, ce qui n'est jamais le cas, je pense que je n'aurais pas ses contraintes, mais elles font tan de moi, pour moi.
Je suis aujourd'hui, à cet instant précit de ma vie, partagée, mais ces parties forment un tout.

   A la base, il y a comme dans toute histoire compliquée a ce prendre la tête, une histoire d'amour pure et dure. Un type avec qui on peux parler des heures et des heures, ce lien qui existe entre nous, on le sens, on sais qu'il existe, et en parlant avec lui on se rattache a une vague promesse tenue, la promesse de se revoir un jour, comme cela a commencé, au bord d'une plage. Et même si l'on sais que ce n'est que du vent, on cherche a se rattraper a quelque chose, on oubli les kilomètres et tout deviens rêve, ... le centre du cerveau humain. Mais malgrès cette entente, ce partage des sentiments, il est tellement plus facile de succomber aux plaisirs de la chair, préférer le mélange des corps aux doux mots écrit dans des conversations, mais ces deux aspects laisseront derrière eux la même trace, un souvenir, parfois amer, parfois tendre, que l'on entretiendra par nos rêves...our_movie_scene_4_13

Le plaisir de la chair, beaucoup plus aprécié que celui des mots ...

   En second plan, une attirance phisique, a part son charisme, rien en lui ne nous attire, il est l'amant idéal, mais ne ferait pas un bon père, il nait un flirt, qui fini par s'intenssifier, tout le monde autour de nous pourrait croire que c'est la personne parfaite, mais l'attirance réside sur le coté mysterieux, et sur la beauté du genre humain incarné. Mais ce n'est pas avec lui que l'on attend les moments privilégiés a parler de tout et de rien, la conversation est uniquement basée sur le flirt, sur la conquete de l'autre, en étant sur qu'il n'y ait aucune répercution. Mais on se rend compte de cela le jour ou on voit la véritable différence entre l'amour et l'attirance, le jour ou l'on se déscide a écouter son coeur.Sans_titre



La ou il n'y a pas de sentiment, moins dure est la séparation



ombre
   Et enfin, une histoire qui ne mènne a rien, débutée sur le net, et qui se terminera sur le net, la découverte ici d'une sexualité encore inexplorée. Tout réside sur le virtuel, ici pas forcement de sentiments (mais ils peuvent naitre, ce n'est pas interdi, juste risqué) mais le besoin de dire des choses a des personnes, qui ne seront pas là pour nous juger. et même si c'était le cas, personne ne serait au courrant, tout réside dans l'anonymat.

Posté par La mysterieuse à 23:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Moi

Nouveau commentaire